25/02/2006

Langue de Velours

Les allemands gays boudent ce blog tant mieux on va pouvoir continuer notre semaine rap français sans qu'on ne nous fasse chier.


Je vais vous parler de Bruno Beausir. Pas de son dernier album, non non, celui ci est une belle merde mais Bruno n'en a rien à faire. Depuis le commencement il n'a jamais voulu rapper, il s'en fiche.
Bruno, lui, il se grattait déjà les burnes sur le petit écran en 92 lorsque Stomy parlait aux filles sur les quais de seine. C'est un peu comme cette scène de La Haine où Hubert veut prendre le 0.6 d'une fille pour Saïd dans ce vernissage. "Trop timide, c'est un poète quoi"

Ensuite il y a toute cette période où les apparitions du Doc montraient son amour pour les médias et vice-versa.
Les plateaux télés il les a tous faits, distillant au compte-gouttes ses punchlines en agitant sa marionette du sexologue bac-10 sous herbe comme quand Gainsbourg enfile sa gitane de Gainsbarre pour niquer Withney et brûler ses Pascal.
Ca c'est même pas un best-of, c'est juste un échauffement:

C'est sérieux, Bruno est relation avec le parrain et prend du poids comme un gars obèse dans ce TV-jeu. Il est déjà classé comme une légende de ce sport aux côtés de Nelson Montfort, Jean-Claude Van Damme et Joël Robuchon.
Merci à brunobeausir.com

4 commentaires:

kid kloker a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
telefuß. a dit…

surement de la parano, mais j'ai comme l'impression qu'on me veut du mal.

Anonyme a dit…

gyneco a un faux air de Pharell Williams sur cette photo.

totagata a dit…

je n'ai encore jamais croisé le ministère sur un audioblog, maintenant que j'y pense... Chouette petit post.