02/04/2005

Errorsmith ce soir au Triptyque

Errorsmith, moitié de Smith n' Hack qu'il forme avec Soundhack, est à Paris ce soir et c'est une vraie raison de se réjouir. C'est quelqu'un qui obtient de ses machines un son qui lui est propre, très métallique et accrocheur, avec lequel il compose des morceaux qui ne sont parfois que des variations très marquée d'un même motif. Ca donne quelque chose d'original, de froid, qui nous est étranger, mais en même qui nous absorbe et qui est dansable. Sachant que l'excellent Near disco dawn est enregistré live, ça devrait être réussi.

Edit : http://s20.yousendit.com/d.aspx?id=26UF4N7UAZPZ23MPSXPYNVOPUH

2 commentaires:

voltask a dit…

Le début était assez effrayant mais le set était très bien construit, de sorte que ça a progressivement débouché sur un passage mortel, cool comme des cigares dans un siège en velours rouge en écoutant Other people place avec des gens qui s'aiment.

Spik a dit…

Héhé, tout pareil comme non negro Léo.