19/05/2005

Chandler Big !



Chandler c’est la fête de la crêpe, un héros de série et surtout une légende la house. Face au désert de bonnes grosses sorties house, je m’était plus plongé dans les classiques (Ten City, Armando, Armani, K-Alexi) plutôt quand dans les bacs nouveautés de New York et Chicago, passant sans doute à coté de jolie pépite comme ce Bar a Thym (attention juego de palabra) de Kerri Chandler. Précurseur avec d’autre (Larry Heard & co ) d’un son house plus deep, il fait ses gammes de dj avec le mythique Tony Humphries, pilier du clubbing New Yorkais à l’époque, puis se met à la production à l’orée des années 90.

Malgré les sirènes du mainstream (dans le mauvais sens du terme) et l’éclosion du clubbling de masse dans la grande pomme, ce fils de jazzman et lui-même contrebassiste de formation refuse les contrats avec les gros promoteurs. Il reste le parrain de l’underground et ne change pas d’un iota sa musique. Une musique toujours soulfull, souvent vocal et teinté d’une certaine spiritualité très présente dans la house nation noir et underground.

Soulfull mais pourtant abrupt et cherchant sans cesse à aller plus loin que les mêmes accords de claviers et les mêmes arrangements, ses sons gagnent en puissance au fil des années, frôlant parfois même la sensualité brut de l’autre capital house américaine la windy city, chicago.

Légende méconnue en France, idolâtrée dans nos contrées par le grand DJ Deep, il sort ce mois ci sur NiteGrooves US, un maxi deux titres Bar A Thym/Sunshine & Twilight. Si la face B est un bijou jazzy vocal, un brin baléarique, Bar A Thym est lui juste constitué d’un beat 4/4 efficace laissant place au fur et à mesure aux accords dévastateur d’un clavier assassin. Business as usual, ouais mais quand il est de cette qualité on dit juste merci.

merci.

Kerri Chandler - Bar A Thym

2 commentaires:

Walau a dit…

ce morceau est mortel

Merci Ferragus
Merci Kerri

Nilcon Fivedick a dit…

Je trouve pas que ca ressemble à du kerri Chandler mais ce morceau tue, je vais l'acheter. Kerri te remercie.