30/03/2006

The Runners


Chez frooty comme chez la crim’ on aime bien les regroupements.

Tout d’abord il y a cette tuerie qu’est Hustlin’ de Rick Ross. Un refrain dévastateur, un tube qui donne un contrat tamponné Def Jam à un mc de Miami plus intéressant pour la brigade des stups que pour la police scientifique.

Ensuite il y a cette mixtape de Dj Ideal. Smitty – Little Haiti. La scène de crime est similaire, une boucherie qui sort de la bouche de Smitty, un rappeur sous-coté, un refrain entrainant, entêtant, entêtant, entêtant.

Les regroupements, ça nous connaît. Voila que nous avons affaire à de très bons producteurs : The Runners. Deux jeunes aux allures à-ne-pas-faire-de-rap qui n’en sont pas à leur coup d’essai puisque ce sont eux qui sortent l’artillerie instrumentale Murda Murda pour l’oncle Juelz et Money On My Mind pour Weezy.

Décidément The Runners sont intéressants, ils viennent d’Orlando et ont un futur sympathique avec Ludacris, Baby, Killa Cam et enfin ce truc:
Currency ft Lil Wayne and Remy Ma – Where Da Cash At.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

autant "murda murda" était sympa dans l'ambiance été a harlem damian gong dans le post au coin de lennox et malcolm
autant la prod pour currency est sans interet un des milliers de beat reason avec une déscente de tom en intro un truc normal quoi

Frelon a dit…

OH LALA

Spik a dit…

C'est tellement nul de penser comment a été fait la musique quand on l'écoute.