02/05/2008

Fake Live show


Hier, avant hier, peu importe, j'ai réflechi. Qui est mon rappeur blanc préféré ? Je suis dans une période sondage, oui, j'en ai même incorporé un ici, un peu plus bas sur la droite. Un sujet important.

Donc, le rappeur blanc, pas évident, y'a bien Eminem, mais pas assez surprenant, les mc's arabes ne sont pas vraiment noirs, mais pas non plus vraiment blancs, donc ça ne compte pas. Après, hmmm, Mc Serch, non, il reste des rappeurs de l'underground. Necro, bof, les mecs de Galapagos 4, Eligh, pareil, rien à foutre. Bon, allez Edan alors, même si c'est plus le choix du meilleur sosie de Kool G Rap.

Ne sachant officiellement pas écrire, et ne voulant pas me fatiguer, j'ai donc retrouvé sur l'internet ce que je disais d'un faux live d'Edan en 2003, le voici légérement modifié et adapté à notre bonne vieille année de 2008.

"Je ne sais pas si quelqu'un ici a eu la chance d'avoir ce live de 25 minutes d'Edan proche des ces orifices oculaires mais c'est très bon.


Ca débute par Edan dans une ballade folk à la guitare, proclamant tout de go qu'il baise le hip hop et qu'il est en fatigué. Il chante pas mal et nous raconte, comme ça, tranquillement, la vie de personnes ayant des problèmes. Une fille avec ses lèvres bloquées dans sa denture à cause de la mort de son animal de compagnie. Ce genre de choses.

Il enchaine cet agréable échauffement avec Syllable practice sur une instru jazz faite juste avant le show puis change d'instru et fait du mal au micro dans un flow nonchalant qui lui va à merveille.

En tant que grand admirateur du fast rap de 88, il ponctue cette chanson par un freestyle rapide en faisant reprendre par la foule ses fins de phrases.

S'en suit un majestique Drop Some Smooth Lyrics, souffle incroyable sur scène et personne pour faire ses backs et excellente tenue de route des couplets.

On en est déjà a 11 minutes et demi et il poursuit avec un morceau inédit qui s'appelle One Flow sur une instru bien remplie d'une belle ligne de contrebasse et d'un léger saxo. Tout le contraire des derniers morceaux de Mr Oizo.

Rapperfection arrive sans Mr lif et personne ne s'en plaindra. Il fait le premier couplet du morceau et retourne tout sur son passage.

Puis Mic Manipulator avec son agréable sample et le refrain avec la leçon de français, le tout agrémenté d'effets vocaux, bien avant que les rappeurs français peu inspirés aient trouvés en singeant T-Pain & Lil Wayne un moyen de masquer leur médiocrité.

Il finit son show par une démonstration et un hommage a ses idoles (Big Daddy Kane, Schoolly Dee, Zev luv X ...) en rappant sur deux beats old school parfaitement maitrisés et achève la salle avec un freestyle acapella."

Je ne savais pas non plus écrire en 2003, et j'etais un peu naif, sur le coup, je n'avais pas compris que c'etait un faux live fait en studio ce qui rend certaines de mes phrases un peu bidons. Mais comme je ne sais pas écrire, pas grave. Vous êtes habitués.

Edan - Live at Asheville

On m'a aussi suggéré, également sur un forum de sosie, de faire une petite citation de Céline. Je m'éxecute humblement :

"Every night in my dreams
I see you. I feel you.
That is how I know you go on.

Far across the distance
And spaces between us
You have come to show you go on.

Near, far, wherever you are
I believe that the heart does go on
Once more you open the door
And you're here in my heart
And my heart will go on and on"

4 commentaires:

Anonyme a dit…

je vote krondon

pascal a dit…

Les meilleurs rappeurs blancs sont français.

frootylootybooty2zerozero7 a dit…

moi je pense que le meilleur blanc c'est Cross du duo Joe et Cross,mais j'ai pas écouté tous les blancs du monde qui rappent en fait.

Anonyme a dit…

le meilleur rappeur blanc c'est moi