06/01/2009

Top 1998 : Souvenirs, rattrapages & autres



10 ans, ça me semble être bien pour avoir un petit peu de recul sur les choses. Et en aucun cas, dans cette petite note, je ne parlerai de la Coupe du Monde, vous pouvez être tranquille.

Bien entendu, en cette année, certains albums & rappeurs qui vont suivre m'etaient totalement inconnus, mais avec toute la technologie & les trucs de l'internet, j'ai eu le temps de me rattraper.

Et faire comme si je les connaissais en ces temps là, ces temps où je devins majeur, où Tupac & Biggie etaient déjà morts, Big L & Big Pun pas encore totalement, où Brandy etait tellement moche dans "The Boy is mine" comparé à Monica, où Jay-Z devenait le roi de New York avec "Hard Knock Life", où mon amour pour le Wu Tang allait commencer à disparaitre (j'ai quand même bien aimé l'Heavy Mental de Killah Priest et The Pillage de Cappadonna en y repensant), où mon intêret pour le scratch etait à son maximum avec la première consécration de Craze au DMC (et l'incroyable US Finals avec Shortkut & Dummy) et ma seconde MK2 acquise par prostitution, et plein d'autres choses que je vais essayer de détailler avec cette petite liste.

1.Outkast - Aquemini 


Mon presque album préféré d'Outkast, donc forcément, le meilleur de cette année, vu que globalement, sans que ça cause trop de débats, c'est le meilleur groupe de rap du monde. Best duo ever ? Oui, sans doute.

2. Gangstarr - Moment of Truth


Dj Premier, qui fait de chaque morceau de cet album une parfaite réussite, Guru l'accompagne bien, mais se fait quand même souvent bouffer par les petits copains invités : Inspectah Deck & Scarface en tête.

3. Pete Rock - Soul Survivor


Pour le casting, essentiellement, et Tru Master, en particulier, Inspectah Deck, le meilleur featured artist de cette année, en seulement 2 apparitions.

4. Big Pun - Capital Punishment


Un gros album d'un gros rappeur, d'ailleurs pour l'anecdote, la première fois que je me suis connecté à l'internet, je m'en rappelle bien, c'etait au Futuruscope de Poitiers, et j'ai été allé sur le site de Loud, ma première navigation, et j'avais été tellement choqué en découvrant que Big Punisher, dont je n'avais qu'un white label (You ain't a killa) etait obèse & même pas noir.

5. Noreaga - N.O.R.E


Tellement différent du premier CNN dans le choix des beats, et ma première rencontre avec les Neptunes. "Superthug", morceau de l'année. Direct.

6. Jay-Z - Vol.2 Hard Knock Life


Son album le plus vendu, pas le plus réussi, mais pas loin. Son plus gros tube, le début de la collab avec Timbo, le début de la dynastie Jay-Z et de la domination du monde du rap.

7. Juvenile - 400 Degreez


Ha, je vous offre le clip : Ha vidéo clip. Le seul morceau du Sud avec Outkast que j'ai du écouter à l'époque. J'ai découvert l'album plus tard, HA. Débilité communicative.

8. Z-Ro - Look what you did to me


Je n'avais aucune idée de qui etait ce petit bonhomme bizarre y'a 10 ans de delà, et encore moins que j'allais tant l'aimer au fil des années. Pour en faire mon petit chouchou de 2008. Non, pas la moindre idée.

9. DMX - It's Dark and Hell is Hot


J'ai toujours aimé les chiens et "Get at me dog", c'etait violent, pas finaud, et son second album la même année mérite qu'il fasse partie de cette liste faite comme ça, sur le moment, à l'instinct.

10. M.O.P - First Family 4 Life


Pour finir sur une note brute. Et surtout pour Handle Ur Bizness, le remix de Premier, violence pas possible. Pas possible.

Et en bonus, parce qu'en y repensant, c'etait aussi une bonne année pour le rap français, le top 5 de cette musique de France, que je me dois de séparer de sa cousine de les Amériques. Parce qu'il le faut.

1. Idéal J - Le combat continue


Un des pochettes les plus réussies de ce rap français, le meilleur producteur français de la fin des années 90 et du début de ce nouveau millénaire et surtout le morceau "L'amour".

2. Oxmo Puccino - Opéra Puccino


Avant qu'il se mette à faire le vrai rappeur, et des albums concepts foireux et avant celà des semi-ratés, il etait unique comme les prises.

3. Fabe - Détournement de son


Arrêter le rap et incarner le fantasme d'une génération sur la religion & autres ragots étranges, c'est presque aussi efficace que mourir pour devenir une légende dans la musique du Hip Hop.

4. Les Sages Poetes de la Rue - Jusqu'à l'amour


Dany Dan, à la régulière, pour le meilleur double album du rap français. "On innonde les ondes" ? Non, pas vraiment, mais le talent a payé parfois. Dans le coeur des gens, jusqu'à Namur. Ma parole.

5. Arsenik - Quelques gouttes suffisent


Lino. Y'a aussi Calbo, mais y'a surtout Lino. Tchh Tchh.


Et pour avoir quelque chose à se mettre dans l'oreille, finissons par le mix de The Rub pour célébrer cette belle année 1998.

DMX - Ruff Ryder's Anthem
Noreaga - Superthug
Jay-Z - Money, Cash, Hoes (remix)
The Lox ft Lil Kim & DMX - Money, Power, Respect
Cam'ron & DMX - Pull It
Big L - Ebonics
Missin Linx - MIA
Rasheed & Ill Advised - 1.9.8.6.
Cocoa Brovaz ft Raekwon - Black Trump
Busta Rhymes - Rhymes Galore
Juvenile - Ha
Juvenile ft Manny Fresh & Lil Wayne - Back that Azz Up
Jay-Z ft Memphis Bleek - It's Alright
Cam'ron ft Mase - Horse & Carriage
Sporty Thieves - Cheapskate
Redman - I'll Be Dat
The Roots ft Beenie Sigel - Adrenaline
Big Punisher - Beware
Showbiz & AG - Spit
DMX ft The Lox & Mase - Nigga Done Started Something
Cocoa Brovaz ft MOP - Bucktown Remix
MOP - Breaking the Rules
All City - The Actual
Dilated Peoples - Work the Angles
Gangstarr ft Freddie Fox & Big Shug - The Militia
Canibus - Second Round K.O.
The Dead - The Projects
A Tribe Called Quest ft Punch & Words, Jane Doe & Mos Def - Rock Rock Y'all
Medina Green - Crosstown Beef
Slum Village ft Jazzy Jeff - I Don't Know
Pete Rock ft Inspectah Deck & Kurupt - Tru Master
Adam 12 ft Heltah Skelta & Saukrates - Ultimate Rush
Saukrates, Masta Ace & OC - Rollin Remix
Pace Won - I Declare War
Dujeous - Cinematics
Black Star - Definition
Lauryn Hill - Lost Ones
Big Pun - Don't Wanna Be A Player pt 2
Tupac - Do For Love
E-40 - I Hope I Don't Go Back
A Tribe Called Quest - Find A Way
Eminem - Just the Two of Us
Self Scientific - The Return
AZ - Tradin Places
Saukrates - Father Time
Xzibit, Rass Kass & Saafir - 3 Card Molly
Outkast - Return of the Gangster
Busta Rhymes - Gimme Some More
Jay-Z ft Jaz-O & Amil - Nigga What Nigga Who
Gangsta Boo - Where Dem Dollas At
Master P f. Fiend, Mia X, Mystikal & Silkk The Shocker - Make Em Say Uhh!
Mystikal f. Silkk The Shocker - It Ain't My Fault
Devin the Dude - Do What You Wanna
Outkast - Spottieottiedopalicious

The History of Hip Hop Volume 20 : 1998

Les oubliés du classement pour diverses raisons :

Meilleurs voeux à l'International Federation of the Phonographic Industry (IFPI).

3 commentaires:

dirty guy a dit…

liste de grand choix!

myspace.com/mangedisc a dit…

liste française grande classe... putain 98'

Anonyme a dit…

Je viens de découvrir ton blog... Mouais, sympa... Pour le "HA" de Juvenile, rien de stupide ou de débile, c'est juste une expression typiquement créole réputée pour ajoindre les mots "yes" ou "no" à la fin d'une affiramtion. Au fil du temps "yes" et "no" sont devenus intercheangeables signifiant la m^me chose lorsqu'il dont placés à la même place dans une question! D'où le "Ha" de Juvy.. Capito!
Bises
French Bob