24/01/2009

Une odeur (f)rance



Escobar Macson : Si j’étais gouaire, est-ce que je serais facho ?... [Il réfléchit longuement] Mmmh… Difficile à dire… Je serais mi-facho, mi-tolérant. Pourquoi ? Parce que je sais où est la réalité des choses.

Despo Ruti  : C’est une punchline, ouais ! Alors si j’étais blanc en RDC… [il réfléchit] Si j’avais des couilles grosses comme des boules de pétanque, je rapperais : “Ouais on vous a tous mis à l’amende, bande de petits bouffons” [tout le monde se marre].

Escobar Macson, Despo Rutti, qu'on retrouve dans cet excellent entretien

Sans les questions, sans le contexte, ça ne veut sûrement pas dire grand chose, mais ça résume déjà assez les personnages. Et n'attendez pas de moi que je fasse un  subtil décryptage et une fine analyse de leurs textes. Fallait être attentif pendant votre scolarité de rap, maintenant, c'est beaucoup trop tard, savoir ce qui est bien, pertinent, intelligent, ça devrait être naturel, si vous avez besoin qu'on vous prenne la main pour vous dire, hey, mais ces mecs, ce n'est pas vos rappeurs français habituels, tututut, c'est bien mieux. Non, je n'ai pas à le dire. 



Grigny, si il fallait trouver une formule à la con, ça serait "la secrête ville la mieux cachée du rap français", ou ce qu'est Houston à New York, toute proportion gardée. Enfin, un truc à la con du genre. 

La Comera, dont l'excellent premier album-rue commence à dater maintenant, et dont le prochain devrait arriver cette année (le premier s'appelait Menace II Society, le second Boyz in da Hood, c'est bien, un concept qui dure, et comme ce dernier film est mieux que ce premier, çà laisse présager des choses bonnes), est évidemment présente dans la toute récente compilation Grigny on Fire, avec le reste des petits gars  soldats commandants de cette bourgade à cachet de Seine Saint Denis.  Le titre, encore inspiré, c'est Mafia. Si la ville était implanté dans le 94, le titre de ce petit morceau serait sûrement Foulek, ou pas. Bref, La Comera, y'a pas "tm ou tm pa", c'est tout le temps la même bonne formule, bien que je ne comprenne rarement ce qu'ils racontent.


Bonus vieux con, tiré de la compilation Ghetto Youth Progress. Du meilleur groupe de rap français du 78. De la ceinture de feu parisienne même. D'où je veux. Et le titre, il est formidable, c'est autre chose que Mafia. Uk. A. Péter.


.sǝ1ıqép sǝ1 ɹnod 'ǝnbıʇoɹé oʇoɥd ǝun ǝɯɯoɔ 'à1ıoʌ ǝ1 'éʇsısuı sɐ nʇ ǝɯɯoɔ sıɐɯ 'ǝʇxǝʇ ǝp ɔnɹʇ ǝɔ 1nu ɹǝdns ʇsǝ,ɔ : sd


2 commentaires:

nerkrew a dit…

Longtemps que je n'avais ecouté ce titre d'express D, merci Ludo!

Lexx a dit…

haha nerkrew toujours sur la bonne vague XD

Comment se fait-ce que le clip de cam'ron est pas en review haha