15/06/2005

Encore lui ???!!!!



Vous savez comme ici on adore Stuart Price et ses 20 000 projets et surnoms, hein vous le savez je ne vous l’apprend pas. Son projet « Juliet » quoique foireux, n’est pas pour autan à complètement jeter aux oubliettes, Stuart Price/ Jacques Lu Cont s’y amuse comme un fou des lors qu’il est question de remixer ses propres compositions, et est plus inspirer que sur sa version poussive du Jetstream de New Order.

Ah ca le garçon il y prend du plaisir, on l’avait déjà vu à l’oeuvre sur sa relecture d’Avalon, premier single de la belle, il remet une couche sur Ride The Pain et fait d’un original bien foiré, une machine folle SM, un cirque infernal…

On croit que ça va commencer comme « She Wants To Move » mais en fait ca s’entame comme Spacik de plastikman, avec ce beat martiale où l’incessant roulement de caisse claire résonne dans la tête, puis viens la basse, une boucle vocal druggy, et puis ca part définitivement dans une autre dimension quand la basse se transforme en bourdonnement un brin acid, la fin est un peu coupage brut, mais bon c’est sans doute pour notre bien…

Juliet - Ride The Pain (Jacques Lu Cont Thin White Duke Mix)

4 commentaires:

siisstteerr a dit…

vraiment hallucinante cette intro dispensable de 2 min. Je suis pas super emballé à la première écoute.
Par contre je suis déçu qu'Avalon n'ait pas été le tube qu'il méritait d'être tant ce morceau est irrésistible.

telefuß. a dit…

j'ai vu personne en parler mais il a remixé the killer et le résultat est forcément génial.

Ferragus a dit…

j'en avais parlé sur institubes...
c'est un "grower" au début il parait simplet mais il faut reécouter l'original poour bien comprendre comme il a défoncer le morceau

telefuß. a dit…

après plusieurs écoutes ce truc est bien chouaitte. il fait longtemps tourner les machines mister price.