16/06/2005

Hé toi dis-moi que tu m'aimes !



En 1980 Lio n’était pas encore une vieille conne qui vendait les photos de l’accouchement de son dernier bambin gros plan sur le placenta ou icône autoproclamé des femmes battues, non elle était la lolita ingénue qui traînait avec Jacno, telex et sortait avec Alain Chamfort. Produit par Jacno (Rectangle), paroles de Ellie de Medeiros (pas encore actrice hasbeen dans Jet Set et pas encore madame de Palma mais icône punk française 80’) Amoureux solitaires est une fausse comptine, un vrai tube pop mélancolique 80’ à base de synthé toc mais chic et de mots tristes, un tube que ses congénère belges de 2 manys dj’s ont remis au goût du jour lors de leurs mythiques mix.

En 2005 Jennifer Cardini (auteur de lust exellent mix) - aka Jenny Goes Dirty reprend le micro (elle poussait la chansonnette sur l’excellentissime et quasi New Ordien "Me & Madonna" des inconstants Blackstrobe) et transforme Amoureux Solitaires en tube lesbien electro minimal 80’à la basse acid, avec sa voix masculine et mal réveillée, Tiga va le jouer on peut en être sûr, et si en plus on pouvait lui dire de le remixer, lui ou un gars de Border Community ...

On pourrai lui reprocher d’enlever tout le coté glamour naîf de l’original, mais en jouant l’ambiguïté, le climat sombre elle réussit une jolie réappropriation du tube de Lio.

Jenny Goes Dirty - Amoureux Solitaires

Dispo sur l'alléchante compilation estival des gars de Respect

Thks to Pharrell

4 commentaires:

pharrell a dit…

en échange je veux la blonde de la pochette mec

Ferragus a dit…

je connais uen fille qui fait la pochette d'un des groupes de la compil, elle devrait te filer le contact

hein quoi


merde...

pharrell a dit…

ahah salopard

Sir-Sux a dit…

C'est NUL.

Je préfère de loin l'original, celle du temps ou Jacno ne trainait pas encore avec Stupeflip.

REWIIIINNND, PULL UP SUR TA FACE