26/08/2007

Un style élégant, cagoules et puis des gants

Je ne connaissais pas ces petits jeunes avant d'entendre leur reprise de Knuck if you buck sur la dernière mixtape d'Alpha 5.20. J'etais colère presque, parce qu'ils assuraient tous et qu'ils rappaient TOUS drolement bien. Mais le calendrier et le petit coup de pouce du roi de Dakar de Clignancourt sont bien tombés et peu de temps après cette découverte, j'avais entre mes mains leur premier street album. Et là, ni d'une ni deux, j'ai pensé qu'on avait enfin trouvé en France nos Crime Mob, sans les meufs, qui font quand même pas mal le charme du groupe en fait, donc non, laissons les comparaisons et les Southeries en France à d'autres, genre ouais c'est SO Fresh ce style ... Là aussi, ça l'est, mais ça sent peu la faculté de Nanterre, ça sent plus les fiantes et les déchets, et perso, je préfère ça à l'odeur fraiche d'un sol nettoyé dans une grande surface.

La Comera en plus, c'est un super nom, ça sonne bien, souvent les tentatives françaises de groupe en "La", c'est pas vraiment heureux, je pense en vrac à la K-bine, la Bass Kour, Lara Fabian et j'en passe.

La Comera feat Taro OG et Baron G - La cagoule et les gants

Tout le monde connait Leeroy du Sain Supa Crew. Tout le monde connait Kanye West. Vous allez me dire "Ouais ok, super et ?". Et bien, Kanye sample Daft Punk, Leeroy sample Mr Oizo. "Ah ouais super, et ?". Et bien, ils jouissent un peu tous les deux d'une image de merde au sein de la "communauté rap vrai hip hop peace". Et moi, evidemment, je suis pas d'accord, et j'ai raison. Leeroy, même quand il se prend pour Beenie Man, j'aime bien, il a une bonne voix et du flow. Kanye, même quand il se prend pour Jesus, je m'en fous, j'aime bien aussi. Vive la mégalomanie et les pulls roses. "Ouais ok, super et ?". Bein, ils sortent tous les deux leurs albums et ça me suffit pour en faire un paragraphe assez gros. Donc petit rappel, Leeroy, il est sympa et il adapte Flat Beat et parle de choses pas bien que tout le monde fait. "Ouais et alors ?". Et bien, je t'emmerde, j'ai pas à me justifier, et en plus, tu existes pas petite voix de merde, personne ne vient plus sur ce blog.

Leeroy - Petits Travers

Pour finir, 2 morceaux qui m'ont accompagné cet été et qui auraient mérité d'avoir une certaine resonnance ici au moment de leurs sorties, mais bon, le passé passe comme dirait Fatcap, et parfois, on peut le rattraper comme dirait Laurent Fabius. Alors, la déclaration d'amour de Demon one à son maire sur sa mixtape, qui au passage est extra (la tape, mais le titre aussi, ambiance java guinguette bal des anciens combattants assurée), et comme le rap, "c'est que du bohneur", LIM en fait aussi une, a presque tout le rap américain. Avec en supplément, un putain de sample et un refrain qu'on a souvent dans la tête mais qu'on ose jamais chanté.

Demon One - Monsieur le Maire

LIM feat Boulox Force & Samira - On les Baise

4 commentaires:

ANU a dit…

les automatismes reviennent

XiZik a dit…

Pur morceau de Demon One sur de l'accordeon, genre: et ouais nous aussi on est francais !
en plus le traitement est stylé, ya pas "tarba" a toutes les lignes, mais ce qui dit ca doit quand meme bien piqué le Maire dans les yeux ...

Anonyme a dit…

affreux le LIM

niconic a dit…

'tain j'ai un mois de retard, on joue vraiment à la bac et le "regroupement ethniquement homogène de jeunes immigrés" pour savoir quand tu hibernes et quand tu balance du lourd.
A priori là on est dans la deuxième phase