09/09/2008

My ambition az a bloggah



Parfois, il suffit de peu de choses pour replonger, le goût du sang, l'odeur de la haine, de l'injustice, le fumet de l'imposture. Pour une fois, l'envie de recommencer ne vient pas d'un message d'encouragement anodin, ni du dégoût de la scène blogolistique restante, mais bien d'un petit message de courtoisie d'un Wordpress voisin, de l'émulation, comme les anciens ils disent c'etait dans le hip hop au début. Ma correction m'interdit de vous le dévoiler, mais l'intéressé, lui il saura.

Et pour cause, il vient de lacher un petit moment de bravoure des ordinateurs en réseau comme on n'en fait plus maintenant, l'internet est devenu aussi lisse que la gueule d'une Lily Allen retouchée honteusement en couverture du Glamour de cet été.

Y'a aussi une part de jalousie, parce que oui, je ne reçois plus de mails d'insultes, plus de propositions de rendez-vous NINJA pour faire des remakes de films d'actions niakoués. Peut être en clamant comme Charles Hamilton sur son blog que je suis le best blogger alive et que vous êtes tous des fiotes, ça marchera, et encore, n'entendrez-vous peut être que le dernier rugissement d'un lion sur le déclin et que votre chemin a vous continuant, vous ne prendrez même pas la peine d'emprunter le mien pour m'achever.

Sinon, le rap, en ce moment, c'est passionnant, mais ça, vous avez surement du mal à vous en rendre compte, parce que je ne suis plus là pour vous en convaincre. Oh oui, quelques blogs tentent bien en vain de proposer 2/3 mp3 d'albums que tout le monde à déja téléchargé sur d'autres blogs une heure avant, mouais, pourquoi pas, certains aiment surement se faire prémacher le boulot.

Alors, oui, y'a une vidéo plus haut, le retour de Kano dans le vrai grime que les gens aimaient y'a quelques années, mais que bizarrement, maintenant, n'en parlent plus. L'album arrive dans quelques semaines, quelques jours, les dates de sorties ne veulent plus rien dire de toute façon. Et je vous l'annonce, ça sera bien, pour vous en rendre compte, rendez-vous sur les blogs une demi journée après que l'album soit leaké et vous y retrouvez quelques morceaux. Je ne ferai plus ça, je n'y éprouve plus aucun plaisir, nul, zéro.

Dorénavant, ici, se retrouveront des choses vieilles, des choses neuves peu évidentes, du nouveau jacques des années 90. Et même de 2005, avec mon petit pote Ryan Leslie, que j'ai découvert sur l'album à je ne sais combien de millions de M Pokora, aucune honte à le dire.

 
Et bisous Somno.



8 commentaires:

Anonyme a dit…

Gros con.

Anonyme a dit…

Je comprends pas moi.

somno a dit…

Putain, si j'ai au moins servi à lâcher un tampax imbibé dans un bocal de piranha, j'aurais pas perdu ma journée pour rien.

Respect, Ludo.

http://chimeresdefamille.wordpress.com/2008/09/09/memento-scribere/

Keezy Carter a dit…

your daily music source www.rapcypher.com

echanges de liens?

www.rapcypher.com

Bnf a dit…

UN BRIN DE HAINE ET PAS MAL D'ENNUIS

soufien a dit…

"I won't deny it ,i'm a chat ridah,you don't wanna talk with me".

Bien le ryan leslie, en deux jours ça fais le troisième morceau que j'entend de lui où il utilise un kit direcetement samplé chez les neptunes,je pense qu'il a un poster de pharrell dans sa chambre,bien bien ça.

Lexx a dit…

first saying first bitches

welcome bizack

Loki a dit…

Mec, y'a qu'ici qu'on peut te lire ou tu sévis aussi dans d'autres sphères? Si oui, refile l'adresse. La blogo me saoul. Déjà ras le cul de justifier des choix qui n'appartiennent qu'à moi. Milieu de syrockeux putain...
Bien, sinon, le retour. Genre, gifle conjugale d'un Didier en prépal de gros show. Tout saigne!