15/12/2008

Ma ville, elle est mieux que la tienne, c'est prouvé



Les morceaux de ce genre, à savoir ceux qui parlent d'une ville, sont souvent réussis. Ou pas. En France, c'est souvent raté, surtout quand ça commence à parler de département, sauf pour les additions. Et même quand ces messieurs en parlent pour dire qu'une ville est naze, c'est bien aussi. J'en fais l'implacable démonstration dans trois lignes.

Je ne sais pas trop si ce morceau est produit par Lil' Fame, mais peut être, ça serait bien que tel soit le cas. Ajoutons le donc au New York de Sinatra, Ja Rule, Nas, du Dogg Pound, au SF de San Quinn et ses amipotes, et au LA LA de CNN & Tragedy.

3 commentaires:

LeMaire a dit…

Les meilleurs ananas on m'a dit. T'écris souvent aussi toi, tant que c'est pour donner de l'amour ça va, et l'amour en forme de Lil'Fame c'est meilleur que les ananas de la Réunion.

Spik a dit…

Le vilain réflexe colonialiste.

Lexx a dit…

et le fuckin wit texas de trae et flatline