28/06/2009

Un bras d'honnneur à l'honneur



Regrouper, classer, j'aime bien ça, rappelez vous Bangladesh, Killer Mike, la vaste entreprise, la vague réussite. Taipan, le mec intelligent, qui rappe en n'en ayant rien à foutre d'en avoir rien à foutre, le bon esprit que voilà. Et pour que je trouve quelqu'un intelligent, il en faut, et bon rappeur, encore plus, le doublé, so easily.

Les Dépêches AFPAN, selon l'intéressé, "T'écoutes pas, tu vis pas plus mal", c'est pas faux, je ne suis pas certain qu'il arrivera à toucher son public comme Farrah Fawcett, mais la réussite, totale, ça change des conneries hebdomadaires des rappeurs américains sur l'actualité de la semaine de leur musique, dont tout le monde s'en branle.

Personne n'est épargné, de la mauvaise humeur, des beats de C-H-I, Dieudonné, Ahmadinejad, les congelateurs Courjault, les références sont là, mon serment allégeance est de mise. S'en suit le tracas, mais bon, la vie, du caca.