15/09/2006

Est ce qu'il ?

Boy, quand on en vient à penser Grime en 2006, beaucoup de personnes pensent que tout celà n'est plus OK. Que ce soit justifié ou pas, peu importe, les modes passent, s'essouflent, s'éteignent, mais les talents demeurent quoiqu'il se passe, Dizzee restera toujours le meilleur petit jeune rappeur de son pays, Kano aura toujours autant de présence et de charisme sur n'importe quel beat et Wiley restera Wiley.

Son dernier album n'etait pas super convaincant, il faut bien se l'avouer, à part le formidable "Gangsterz" et les whites labels déjà sortis confidentiellement dans des petits magasins de Londres ressemblant à des caves, on n'avait peu de croquants à se fourrer sous la dent. Allez, on va parler de la malediction du deuxième album, le cap difficile à passer, la trop forte pression, la vie qui change, tout ça.

Quoi de mieux pour évacuer la pression ? Bein voyons, faisons comme les cousins des Amériques a du se dire l'Eskiboy. Et bing, une mixtape. La pression, c'est pour les pneus. Classique.

J'aurais aimé que les retrouvailles entre Dizzee & Wiley qui se concrétisent sur cette tape soient à la hauteur de leurs collections de New Era, mais malheureusement, ce n'est pas le cas. Ca part pourtant bien, Dizzee entame avec toujours autant de rage sur un beat qu'on devine prometteur mais en fait non, la fête est gachée par un refrain pénible et des seconds couteaux de la scène qui auraient du mal à déchirer quoique ce soit.

Mais rien d'alarmant, le reste est d'excellente facturette, vous devez d'ailleurs absolument aller sur un des blogs les plus fascinants de la Blougousphère (non non, je ne me suis pas trompé), pour, avec les quelques morceaux que je vais gracieusement vous prodiguer ci dessous, pouvoir vous faire votre propré idée (même si ça, j'en doute) avec 2 autres morceaux, hop, Umeancompetitor. Le nom est laché.

Wiley feat Frisco & Scorcher - Sometimes, I

Wiley feat Skepta - Boy Better Know

Wiley feat JME - Bad Em Up

Et puis comme cette semaine, on a tous célébré dignement les 10 ans de la mort de 2pac, vous avez eu le droit à une photo (pas certain que vous arriviez à vous branler dessus hein) et à un morceau d'Aaliyah.

Aaliyah - I refuse

5 commentaires:

Ferragus a dit…

la version de Prangin out de The Streets avec plein de mecs du grime est vraiment impecc, l'original est déjà super bien

autant comémorer la mort de 2pac ca sert à pas grand chose, autant Aaliyah c'est important

des Esseintes a dit…

Comment ca fait du bien de voir un blog qui a du contenu, et qui ne fait pas que raconter n'importe quoi en postant des mp3 à la mode : un blog qui sort des sentiers battus.

Welcome Back Frootylootybootymoviegooniezoonie.

Anonyme a dit…

Ouais Spik nous tente un come back a la lionel jospin, il revient alors que son equipe ne veut plus de lui.

tristoune.

Anonyme a dit…

fluokids sur la bite de frooty

Spik a dit…

De quelle équipe tu parles ?