02/09/2007

Diniz la Peste , Mesnil Montant


Une jolie entame, toute en finesse, en douceur, un style du dimanche, stylé, bien à l'aise en Diadorra, la classe discrète d'un Gatien mais avec une raquette à 3 euros. C'est un peu le montant que je donnerai aux récentes sorties des Diplomats, c'est quand même pas bien follichon, faut l'avouer, Freekey Zeekey, qu'il soit en taule où pas, on s'en branle, Jim Jones est en train de se ramollir, Cam'ron a disparu après qu'on se soit rendu compte qu'il n'avait aucun style au bord de sa mini piscine, et j'en passe des pas bonnes. Rien à dire sur Juelz, non, "The second Coming" est le meilleur titre de l'écurie de l'année et Chubbie Baby décroche sans réelle concurrence le titre de petit jeunôt à suivre. Mon retour match nul sans morceau épinglé de l'aigle d'Harlem, c'etait un peu comme une finale des championnats du Monde sans relais 4x100 des Antilles, ouais, c'est des choses qui arrivent.

Chubbie Baby feat Juelz Santana & Jim Jones - Baby Screen

Alors, le grime, j'ai déjà expliqué quand je trouvais ça super et quand, non, c'etait de la grosse merde, c'etait y'a longtemps, et je ne ferai pas meilleure explication, alors, sans la moindre vergogne, je vous copie colle un truc, et on se retrouve après les petits copains (sauf celui qui trouve le LIM affreux, toi, casse toi).

"Je vous ai déja parlé que souvent pour moi, le meilleur du grime réside justement quand ils ne font pas de grime, j'ai bien vu que beaucoup d'entre vous n'avaient pas l'air convaincu par cette affirmation franche & directe, je vais donc essayer de l'illustrer parfaitement même si je suis super sur de moi et que je m'en branle vraiment de vos avis."

Hey, ça va ? Bon, mes souvenirs sont merdiques, là, avec ça, on ne comprend rien, mais c'est pas grave, ce qui suit parle de lui même. Même si en soit, un mp3, ça parle pas, tout comme un objet ne mange pas de pain, mais telle est la langue, on va pas la changer. Bref, une prod' magique d'un certain Merlin, Ghetto qui défonce sur un sample de Bonnie Tyler, le tour est joué, nous voilà enchantés. Pouyou pouyou.

Ghetto feat Devlin - Hero

Ouvrons maintenant la parenthèse des morceaux sur lesquels ma position d'ignorance totale sur ses auteurs m'amène à n'avoir strictement rien à dire sur eux, à part des banalités digne de Discobelle. Pour celà, je vais être très didactique.

Nom : 380 Dat Lady
Titre : Undergroung Suckers
Album : A day in a life of 380
Lieu : Houston
Année : 1996

Donc, c'est une fille qui vient du Texas, mais ça ressemble plus à d'autres trucs de Californie (ce qui en fait, est assez discutable), elle est super forte cette gonzesse, elle adoucit son arrogance lors des couplets par des gentils petits refrains chantés, mais pas gnangnan. NON NON. J'aime bien les comparaisons, alors je dirais que c'est la B.O.$.$ de Houston. Avec une petite puissance Dyson L.A sans perte d'aspiration.

380 Dat Lady - Underground Suckers

Nom : Biaje, prononcé le B-I-G, sinon c'est moche
Titre : It's all Bad
Album : Strickly Sickly
Lieu : Bay Area
Année : 1998

Alors lui, c'est typiquement un parent pauvre de la Bay Area, un oublié, qui aurait pourtant autant mérité d'avoir sa petite renommée 10 ans après plutôt que, bein, pas grand chose. C'est malheureux, c'est un peu comme Jalane en France, si on veut vraiment s'obstiner à faire des analogies totalement à coté de la plaque. Ca me rappelle beaucoup Get Low Playaz dans l'esprit, c'est totalement normal et c'est donc extra avec un petit peu de miel et un sirop de myrtille. "C'est tout mauvais", ouais a 100 % comme le mec en feat avec lui sur ce titre.

Biaje feat 100 % - It's all bad

Merci à qui de droit pour les 2 derniers morceaux.

4 commentaires:

olivera a dit…

http://newspsg.football.fr/images/mendy.jpg

frootylootybooty2007 a dit…

bonne brochette.salut.

frootylootybooty2007 a dit…

mais pourquoi tu t'acharne sur discobelle ?Personne ne va sur ce blog de merde mec.

Smartypants a dit…

Merci pour ces chouettes morceaux en écoute