30/09/2005

Donnez moi une accréditation




Voila, c'est le week-end prochain, je suis prévoyant, je l'annonce dès maintenant, oui, c'est organisé par Infratunes, non, il n'y aura pas de groupes de noirs avec des bandanas au Trabendo ces deux soirs la mais voila, le plateau est vraiment bon (enfin a part quelques mauvais groupes français), alors, ne vous privez pas, allez-y.

Do it faster baby



Un nouveau Twista, toujours des morceaux à la con comme il a l'habitude d'en faire sur chaque album, toujours cette façon de rapper si singulière, toujours cette même interrogation, est-ce une machine d'usine ou un rappeur hors-norme ? On ne saura jamais vraiment, et tant pis.

Deux morceaux, deux ambiances totalement différentes, deux bons morceaux. Avec les titres qui tournent déja ici (Lavish) et ailleurs (Get Down Hit The Floor, I'm a Winner), ca fait peu mais fallait s'y attendre.

Twista - Heartbeat

Twista - Had to call feat Snoop and Sleep Eyed Jones

29/09/2005

John Austin est de retour

Ras Kass n'est plus en prison et sort bientôt son album: Institutionalized.
Plein d'invités au programme:Xzibit, Killer Mike, E-40, Young Buck, Krondon, Crooked I, Spider Loc... et Chamillionaire. Oui parlons-en de Chamillionaire.
Je crois qu'on ne peut plus rien faire, cet homme est une machine, Cham exit Rass Kass, Xzibit, Krondon et ressucite les émeutes de Watts avec un refrain dévastateur.

Rass Kass Ft Xzibit, Chamillionaire & Krondon - U Aint Me

Quatrième roue du Hummer

C'est ni celle la, ni celle la, ni celle la, c'est l'autre.

Latoya Luckett s'est émancipée très tôt des Destiny's Child et a récemment donné sur le disque de Slim Thug en hookant sur This is my life. Slim Thug a decidé de lui rendre la pareille et d'inviter Paul Wall, histoire de faire croire à leurs potes qu'ils ont posé avec Beyoncé. J'aime bien ce passage presque poétique de Slim qui s'imagine dans sa caisse, tresses aux vents, profitant de cette douce brise et de ce joli ciel bleu.

All Eyes On Me

La fiche technique de cette bitch est quand même sympatique, extrait:

Name: LeToya Luckett
Nickname: Toya or Toy
Food: Pizza
Favorite Pro-Sports Teams: The Houston Comets
Favorite City in the World: Houston & Los Angeles
Favorite Rapper: Master P, Wyclef, and 2Pac
Favorite Singer: Mariah Carey
Pets: a dog named Bear
Dream Car: Ford Expedition

26/09/2005

Tic Tic Toc



Okay, c'est un peu la saison Dipset sur Frooty, alors continuons sur notre lancée, ne nous formalisons pas.

Un nouveau morceau de Juelz, c'est toujours bien mais là, on ne rigole plus, le beat est entêtant, épuré, le petit chorus fredonné par les petites cousines Santana tombe juste. Une folle course contre la montre, a un moment par contre, ca va s'arreter, je vous préviens, mais le pari est réussi, vous allez refaire un petit tour de cadran et pourquoi pas en enchainer un autre.

"La terre tourne, les tiens stagnent", Juelz est sur la petite aiguille, il tourne, je stagne en écoutant ce titre, je n'ai pas besoin d'avancer, il le fait pour moi.

Juelz Santana - Clockwork

25/09/2005

Maybe remix


Le temps s'arrête pendant quatre minutes et six secondes.

Pigeons know who they are

Sueño Casting, Guest stars de folie , Magnífico Gimmicks, Dos dominicaines à craquer, CLAP éste es el Birdcall Video (Jr Writer aka the Dominican Prince featuring Lil Wayne & Killa Cam).

23/09/2005

La Suède, c'est bien.



Capitale : Stockholm
Superficie : 449 964 km²
Population : 9 006 405 hab.
Monnaie : Couronne (SEK)
Hymne national : Du gamla, Du fria
Ibrahimovic , Abba, les cousins Dahlbäck, Ikea, Stacs of Stamina.

22/09/2005

Commercially Successful Dynasty


The Most Known Unknown est enfin disponible. Oui monsieur.
Dj Paul, Juicy J et Crunchy Black ont décidé de porter haut les couleurs d’Hypnotize Minds. Le récent positionnement du groupe peut s’avérer relativement ambigu, d’une part en ayant conquis un nouveau public avec le tubistique Stay Fly et d’autre part, en restant attaché aux fondamentaux du Rap labellisé Memphis. On pouvait donc légitimement douter de cet album.

ERREUR

L’album est patate, banane, péchu. La mafia arrive à satisfaire tout son monde. Je n'en dis pas plus.

Poppin My Collar

Dancin On A Pole

Turn them Germans into ashes Harlem Night style

C’est l’heure du Dipset bébé :

Nous l’avons : There it go (the whistle song)

Roi Santana introduit Prince Santana aka Young Julio Iglesias. Les filles sifflotent en cœur l’hymne du Santana, Juelz n’est pas très costaud en marcel, il s’en moque, il est officiellement le roi du bandana.

Les jeunes étoiles du système solaire Dipset commencent à propager des ultra violets sonores dans les rues de New York.
Hell Rell a une grosse voix et est prêt à te faire sentir la crosse de son ruger. Shots Fired ft Juelz Santana
40cal vend de la drogue et ne sort jamais sans son 40cal. We got that crack pt 2

Rookie jeu: Hell Rell, 40cal, Jr Writer - Grand Finale

Les Children Of The Corn refont parler d’eux avec une mixtape dolby-surroundant les exploits des enfants. On ne va pas se priver de vous servir un petit classique remasterisé directement à partir de la source digitale. Pas de superviseur des effets visuels, pas de Big L ni de Mase, juste Killa Cam (premier rôle) et Bloodshed (second couteau). Biscuits and Bangers

21/09/2005

Remets tes dents.


Naja est un peu énervé, il est haïtien, méfiez-vous des coups d'machette.

Naja diss Didier Morville.

20/09/2005

Glamour won




dapayk and padberg - use your arms
bon là j'ai pas envie de plaisanter, ce morceau démonte tout. c'est katrina, tsunami, ce que vous voulez mais c'est brulant. enfin pour peu que vous ne soyez pas allergique aux beats techno.
Lui son nom c'est Dapayk, il fait dans le minimal tantôt microhouse, tantôt pop, tantôt technoïde. Elle, c'est Padberg, elle est sublime et quand elle ne pose pas devant l'objectif elle prète sa douce voix à son chanceux copain. Ensemble ils sortent leur premier album "close up" sur leur propre label, Mo's Ferry. Un bon opus, souple et aéré qui fait office de sauveur dans une scéne minimale trop souvent renfermé sur elle même. Use Your Arms ne réflète pas l'album dans lequel les rythmiques sont bien plus travaillées mais c'est le morceau le plus immédiat. un hit façon "satisfaction", en moins m6 music.


freeform five - no more conversations (mylo remix)
Les freeform five avaient magistralement remixé le muscle car de mylo. Un truc survitaminé ultra efficace. Alors Mylo, courtoit qu'il est, il renvoit l'ascenceur. Et comme il ne fait pas les choses à moitier, il se permet d'enrhumer Alter Ego et Richard X (pourtant maitres du genre) au petit jeux des remix. C'est synthétique, c'est beau, nothing to add, on apprécie.
A noter le remix des freeform five pour Alter ego "beat the bush" qui inculquent un vocal pour un rendu bien dirty. Plus mieux que la version d'ewan pearson!

19/09/2005

Confusion is a tung twista.















Un mexicain qui en vaut 2, un awol, et puis une fourmi, et le reste n'a pas de mots.

2mex & Awol One - Baby i ain't joking (ANT remix)

Un gros noir qui postillone en faisant "tchi tchi", un noir qui fait pareil, et un noir qui n'est pas un jaune d'oeuf, le hip hop ramasse la savonette et s'en va.

Lino feat. calbo, booba - première catégorie.

Puisque tout le monde est de sortie, les psychiatres ont aussi donné sa perm' à Cage, et le hip hop a redonné le droit à Def Jux de sortir de bons albums (ou alors est-ce l'exception qui confirme la règle) :

Cage - perfect world

Cage feat. Camu Tao - the death of Chris Palko.

hold the floor.

Preston Michael vous salue bien



Félicitation à Madame Spears et à monsieur Federline
En espérant maintenant que le Kevin Federline/Disco D ne soit pas une rumeur bidon et
que Britney continue à bosser avec les suédois de Bloodshy and Avant, retrouve les Neptunes, et travaille avec Richard X, Stuart Price, et Rich Harrisson
En attendant un petit inédit, entre Chroméo et la Madonna des 80’, excellent !

Britney Spears - Over To You Now

Monsieur le président




Les rumeurs circulent ci et là, Jay-Z s'apprête à venir remettre un peu d'ordre dans le rap, il a bien raison. Maintenant qui sera la cible ? On parle de Jim Jones, de 50 Cent, de The Game. Une chose est sure, ils vont se faire humilier, c'est certain.

D'ailleurs en parlant de ça, j'aimerais vraiment appuyer le fait que lors de la petite guerre Jay-Z/Nas, le vainqueur fut sans aucune hésitation possible le natif du sympatique petit paté de maison de Marcy. Je vois pas mal de gens écrire et revendiquer le contraire, mais il faut se rendre à l'évidence, Nas est un putain de loser qui n'a sorti qu'un bon album en bientôt 15 ans alors que pendant ce temps, Shawn enchainait les bons albums, les featurings brillants et batissait un empire avec Roc-a-Fella. Et Nas, qu'a t'il fait pendant ce temps ? Pas grand chose de bien marquant, un bon titre au maximum tous les 3 ans, et encore, certains dataient de l'époque "Illmatic".

Bref, on reparlera de tout ça dans la partie commentaire de cet article avec tous nos amis stupides qui viennent juste pour ça, on vous aime bien quand même.

Presque une décennie et demie sépare les deux titres que vous allez écouter dans quelques instants, pas mal de choses ont changé depuis, Shyheim est enfin devenu un homme, Big Daddy Kane un vétéran que plus personne ne calcule, Mariah Carey une pute, ODB est mort, mais une chose reste présente, Jay-Z est supérieur.

Big Daddy Kane - Show and Prove feat Scoob, Sauce, Shyheim, Jay-Z & Ol Dirty Bastard

Mariah Carey - Shake it off feat Jay-Z & Young Jeezy

18/09/2005

Ensemble elles courent au club à Gogo ...




Pour quoi ? Pour aller danser le Jerk, c'est ce que chantait Thierry (après avoir étudié au casque "Quand la musique est bonne " de Jean-Jacques). Que dirait -il aujourd'hui ? Au Club à Gogo, maintenant, on a du oublier la bonne vieille recette du Jerk, la clientèle a 18 quand elle n'en n'a pas juste 16 ans, voir 14.
Douce provence, boite de nuit de mon adolescence, tu t'appelles Anthony, tu rêves de gentes en alliage qui brillerait plus que l'appareil dentaire de ta promise ?
Prends ta clef USB et mets y ces deux tubes, dans 3 semaines tu danseras dessus sous les éclairs des stroboscopes...

Chanel - My Life (Seamus & Haji remix)

The Disco Boys feat Manfred Manns Earth Band - For You (felix da housecat dub remix)

It's Kano, Ghetto and the nigga with the best verse on Forward


Run the Road 2, la compilation du label 679 records vient de sortir. Le principe est toujours d’offrir une vitrine au grime en réunissant des morceaux d’artistes déjà établis ou à découvrir, du label ou d’ailleurs. Là sélection faite pour ce volume est a priori plus intéressante que pour le premier si l’on considère le nombre d’inédits. Cependant, sa pertinence est encore une fois discutable. Les stars que sont Kano, Ghetto, Demon, JME ou Crazy Titch font le plus souvent bonne figure, mais ils cotoient des gens dont le talent doit être très habilement caché ou bien l’affreux Plan B qui rappe en jouant de la guitare acoustique (par parenthèse je ne comprends même pas comment ce truc existe). Bref, si ça ouvre des portes au grime tant mieux, ça permet toujours d’en écouter sans se fatiguer, pour le reste on prend les bons morceaux et on retourne voir ce qui se passe ailleurs (on est tenté de penser aux membres du Roll Deep mais le morceau de Trim ici est assez décevant).
Déjà connus mais toujours très bien (respectivement face B des maxis
Remember Me et Nite Nite de Kano) :

Kano feat Demon & Ghetto - Mic check remix

Par ailleurs, la compil est accompagnée d’un DVD, à l’intérêt très inégal. On y voit aussi bien Jammer faire de la mini-moto et se casser la gueule ou JME du BMX (ce qui est passionnant à côté du moment où il s’attaque au rubrick’s cube, parce que ok il est pas mauvais mais en attendant on s’emmerde) que Kano freestyler sur Still Tippin’ chez Westwood, Ghetto qui enregistre, ou DaVinche en studio. Plus quelques clips connus, P’s & Q’s, Get out of my house…

Girls, Cash & Cars

Même si Sean est content, il sait qu'il ne pourra jamais tester Master P en matière de voitures.

Je pense que l'on a enterré trop vite le potentiel du dernier album de Master P (en France du moins). Parmi le nombre grandissant de petits fanatiques dirty south, beaucoup trop sont revenus à leurs a priori pourris, autrement dit lorsqu'ils ne juraient que par Cold Vein et autres Operation Doomsday.
Chassez le naturel il revient au galop.
On suppose que le ghetto digitalisé sur lequel pose Percy Miller en couverture a dû les effrayer. Ce n'est pas une excuse.

  • I need dubs ou la version BET de M6 Turbo selon ce bon vieux Percy. Une déclaration d'amour aux jantes. Et bientôt l'anniversaire des 5 ans dans le jeu pour Lil Romeo qui nous sort son nouveau flow et ses nouveaux abdominaux pour parader avec papa.

17/09/2005

Wouf



mylo - drop the pressure (rex the dog remix)
Tout le monde aime le chien Rex parce que, à contrario du label kompakt dont il est pourtant résident, il suffit d'une seule et unique écoute de ses morceaux pour les avoir en tête toute la journée, dans le bus, au taf, dans le bus, douche, métro, club, taxi, lit avec un(e) gros(se) inconnu(e). Alors, sa musique serait pompier ? facile ? voire -sacrilège, POUET POUET ? En fait non, rien de tout ça. Le son du Rex est juste inspiré 80's et doit beaucoup à son Korg 700s.
Le mystère à longtemps planné sur la véritable identité du clébart. On évoquait Ewan Pearson, Mark Moore, "Depeche Mode" (ahahah) et même un artiste minimal qui souhaitait rester anonyme. En réalité il semblerait que ce soit un certain Jake "JX" Williams, machine à tubes dance au milieux des années 90, basé à Londres. Info à confirmer. Son remix pour Mylo sort un peu dans l'anonymat : une face b d'un maxi bootleg, pourtant sur Breastfed. Sa relecture est comme on l'attend, ça explose de partout, vidéo game vibe.

dexter - echo park
dexter - d funked
Ok, revenons sur nos classics electro. Dexter et son label Klakson sont affiliés à Clone, l'autre grande maison electro néerlandaise, basée elle à Rotterdam. Mais Dexter ne fait pas dans l'electro à proprement parlé. ou du moins pas seulement. Plus 4x4 tac tac, sa musique se veut plus accessible, ses influences plus larges : Ses tubes electro freaky "I don't care" "ginger ale - happy house rmx", electro crispy bleep rock avec "zwam", ou plus récement acid house sans intéret avec son remix pour sylvie marks et sa prod pour la cocoon E. Dernier EP en date D Funked sort sur clone et c'est la classe. son funk electroïd vous rendra heureux. Dans un autre style, Echo Park de 2001 la joue plus club banger avec sa basse monstrueusement groovy. ça arrache.

14/09/2005

Je t'aime toujours



Tout le monde parle de MIA, tout le monde semble l'aimer. Mais personne n'en parle aussi bien que nous, enfin que moi, et personne ne l'aime autant que moi. Cette fille est parfaite, c'est la personne qui s'habille le mieux au monde, c'est la plus belle, la plus sexy, la plus troublante, la plus attirante, je refuse de croire certaines filles qui me soutiennent qu'elle doit avoir une excellente styliste. C'est faux, MIA sait tout faire, et elle le fait toute seule, comme une fille indépendante, elle doit choisir ses tenues pour ses clips elle même le matin en se reveillant avec du Dizzee Rascal sur sa petite chaine stéréo rétro tout en mangeant debout son petit bol de céréales et en se dandinant.

On sait tous qu'on aura jamais de petit amie comme ça, que la notre ferra toujours des fautes de gouts et passera 45 minutes devant le rayon Rock Indépendant parce que c'est bien pour une jeune fille moderne d'aimer ça maintenant. Elle changera bien evidemment de style dans 6 mois, parce qu'une fille, c'est comme ça, ça change tout le temps.

Mais on s'en fout, il y a un nouveau clip de MIA, on la voit derrière une grille, sur une plage avec un megaphone, on la voit bouger, on se voit rever pendant 4 minutes. Il y'a aussi un remix de Davinche de Bucky Done Gun, il y a encore de la place pour moi dans ce monde tant que MIA sera sur mon fond d'écran.

MIA - Bucky Done Gun Videoclip

MIA - Bucky Done Gun Davinche Remix

13/09/2005

Moi aussi


Imiter les copains, c’est fondamental, ça comble les manques de personnalités, et surtout ça propage les modes… je sais pas imaginez la responsabilité du premier mec qui a porté un pin’s juste pour le style, aujourd’hui on se souvient à peine de ce que c’est. Aucun intérêt je sais, mais justement je n’ai rien à dire en ce moment alors j’y vais de ma vidéo stupide et de mon morceau de Mac Dre.


Video

Un asiatique joue au piano les mélodies d’un des tous premiers Mario, ces mélodies cheap qu’on a tous incrustées dans notre inconscient. C’est fort comme l’amitié entre Sangohan et Petit Cœur dans DBZ. Il fait ça bien et c’est d’autant plus fou qu’en y regardant bien, il y a au fond des mecs qui jouent au tennis derrière une baie vitrée.

Mac Dre - Leevme alone

Je trouve le couplet plus ou moins fredonné de Mac Dre sur ce morceau assez fabuleux, tellement laid-back qu’on dirait un type qui vient de se réveiller ou qui a très sommeil. Un mec qui en a rien foutre de tout et qui veut que sa biatch le laisse tranquille.

11/09/2005

La couronne de Vallejo

L'histoire de la ville de Vallejo a commencé en 1844 lorsque le général Mariano G. Vallejo remarqua le potentiel de la baie. Vallejo s'est ensuite rapidement développée autour de ses activités nautiques. et blabla et blablabla.

L'histoire commence vraiment ici: ce patrimoine historique de 2 centenaires donna naissance à Mac Dre et E-40. Ecrivant à eux seuls une longue page de l'histoire de la bay area, les deux rappeurs charismatiques n'ont pourtant pas beaucoup collaboré ensemble. Au grand regret des fans.
Ce morceau a fait le tour de plusieurs mixtapes de la Bay et devrait vraisemblablement être sur le prochain album de Vital. (Oui c'est exact, E-40 calcine littéralement le beat)
Plus facile à trouver que le précédent, ce morceau est un peu la funky finale de L'US Open de Mall Macenroe et d'Andre Macassi.

Repose En Paix

09/09/2005

Du Cul.




je me dois de troubler la serennité de ce blog bien huilé...

voila une video de cul.

www.yonkis.com/media/lindo_caminar.wmv

ne me remerciez pas.

06/09/2005

Transatlantys


Les deux types bizarres que vous voyez là sont producteurs, ils jouent à fond la carte de l’influence indienne (Panjabi MC, etc) et c’est ainsi qu’ils ont eu leur petit succès du côté des Amériques. Produisant sous le nom de Kraytwinz, ils s’apprêtent à sortir un album. A supposer que ce soit intéressant, ça n’est pas exactement ce qui nous intéresse ici ; ce qui est intéressant c’est que sur cet album ils invitent Twista et Lethal B. Plus intelligent encore, ils les font poser sur le même morceau. Enfin un featuring transatlantique bien réel, équitable et qui ne réunit pas d’ennuyeux seconds couteaux. Pour coller encore un peu plus à l’image des collaborations dont on rêve, on écoutera le remix de Low Deep avec son beat Straight Flush façon Heatmakerz. Chouette morceau, excepté ce mec au flow ragga inintéressant au possible.

More grime.

Ghetto doit sortir une tape, ce serait fâcheux de l’oublier, mais Run the road 2 arrivera surement au bon moment pour rappeler qu’il faut compter avec lui. Sinon cet extrait vener est là aussi. Rip radio dégueu, mais avec le grime c’est tout juste si on s’en indigne encore…

Ghetto - Simpleminded MCs (radio rip)

More Twista.

Pour ceux qui auraient raté ça, Lavish est le bonheur d’entendre Twista sur une production toute en douceur des Neptunes et l’un des meilleurs couplets de Pharrell, avec même un bon nombre de phases double time quasi-hommage à Twista. C’est mimi.

Album de Twista le 4 octobre.

05/09/2005

Murdaaaaa Murdaaaaaaaa

La nouvelle saison a officiellement commencé pour Juelz:

  1. Le tournage de Whistle Song est bouclé
  2. Juelz Ft Killa Cam - Murda Murda
  3. Juelz - Maintain
Allez on reste Dipset: pour ceux qui n'auraient pas encore vu What you been drinkin on de Jimmy, avec le Freestyle et l'interview sur Rap City en prime.

04/09/2005

You need a counting machine

Nous aimons tous l'argent, nous aimons tous l'argent facile et BET aussi.

Boum, Cash Money n'est pas encore mort. Après Neck Of The Woods, Baby Birdman vidéoclipe We Got That/Get It All Together avec Sixshot et son fils Lil Wayne. Des Bloods comme si il en pleuvait.
Motivé comme un gangster: Young Jeezy est le soul survivor avec Akon. 28ème seconde: quoi mais qu'est-ce que c'est que cette casquette rigide grise en carton sur la tête de l'Iceman? Ah tout donc aurait commencé ainsi? Yeahhhhhhh.

03/09/2005

BURNIN'



zdar - dont u want (cassius remix)
Les remix du Don't You Want de Zdar sur Turbo. Si la relecture de Tiga tout en money time n'est pas si ininterressante que ça, c'est bien celle des Cassius qui défonce tout. Zdar et Boombass y vont de leur electro disco slam killah, plus période Au Reve que 1999. Le truc qui tue ici c'est le nouveau synthé qui vient remplacer la gimick de Real 2 Real de l'original. 10 minutes de soleil pour illuminer vos goutés à la sortie du collège.

lcd soundsystem - tribulations (tiga's out of the trance closet mix)
J'ai du mal à l'avouer, mais Tribulations du LCD Soundsystem est un bon morceau. Peut être parce que dans cette pop digitale on se tappe pas trop leurs vieilles guitares de merde, ni même leur batterie, également de merde. Ca c'est pour l'original. Pour le remix du canadien numero uno du moment, c'est encore plus mieux. Tiga's out of the trance closet mix, voilà qui résume bien la situation. Une version donc bien punchy bras en l'air qui, comme pour Zdar progresse au fur et à mesure pour atteindre son paroxysme en acide. totalement dingue. de la rave pour Johnson.


bastards of love - rituals (rude 66 remix)
rude 66 - hysteresis-1
Le meilleur festival electro bass du monde approche à grand pas. La stereolize 3.0 se déroulera du 6 au 8 octobre. Allez jetter un coup d'oeil sur la programation pour vous persuader que ce sera une nouvelle fois énorme. D'ici là, histoire de faire monter la pression je balancerais de l'electro, de la merde classique ou pas classique. mais de la bonne merde.
Rude 66 est un pilier de la scène electro holandaise. J'entend par "pilier" un mec qui était déjà chez Bunker (la mecque neerlandaise) avant le virement electro disco. A l'époque, Bunker tappait dans l'acid industriel et squattait plus les raves de La Haie plutôt que les cd mixés à paillettes de Lektroluv (qui est belge mais on s'en fou). Rude 66 a donc évolué lui aussi avec le temps, se tournant vers une electro plus mainstream sans pour autant tomber dans la soupe disco (2000-2002). 2005, il ressort de l'ombre avec 2 maxis (sur Creme Org et Vynalogica) et 1 remix pour Bastards of Love(werocklikecrazy). Sombres sans faire dans le tenebreux, ces deux morceaux et leurs inévitables vocaux robotisés vous entraineront directement dans un champs d'asteroïdes. un slalom EN HAWT ALTITUUUUDE.

01/09/2005

Non, pas de titre de merde, c'est la rentrée



Le mois de septembre vient de débuter, ça fait tout juste 4 heures pour être précis, il est nécessaire de penser sérieusement à faire une rentrée digne de ce nom. Le temps d'oublier l'insouscience de l'été, et tous les autres trucs que font les gens qui partent en vacances, vont sur les plages nudistes et trompent leurs conjoints comme ça ni vu ni connu. C'est l'été, on a le droit disent certaines.

Hum, bon, ce n'est pas parce qu'il est 4 heures du matin qu'il faut non plus que je m'amuse à transformer ce blog en du grand n'importe quoi. La rentrée, on s'en fout à vrai dire, parce qu'on est jamais vraiment parti. Comme nos amis les rappeurs en fait, qui doivent surement tous penser comme Fabe, enfin, ça, c'est moi et ma grande naîveté, ils n'ont pas que ça a foutre les mc's des Amériques, ils préfèrent plus freestyler et inviter leurs potes d'ici & d'ailleurs à faire des remixes.

Fabe - Quand je serai grand

Ras Kass - Dear Summer Freestyle

Juelz Santana feat Young Jeezy & Lil Wayne - Mic check remix